Guide d’achat de MacBook Pro M1 vs MacBook Pro Intel (13 pouces)

Mis à jours 6 juillet 2021

En novembre 2020, Apple a mis à jour sa populaire gamme de MacBook Pro 13 pouces avec la première puce Apple Silicon pour Mac, la M1.

Le MacBook Pro 13 pouces d’origine a été mis à jour avec la puce Apple basée sur Arm, apportant des améliorations significatives en termes de vitesse et d’efficacité. Mais, Apple continue de vendre le MacBook Pro 13 pouces haut de gamme avec Intel pour plusieurs centaines d’Euros de plus.

Alors, vaut-il toujours la peine de se tourner vers le MacBook Pro Intel 13 pouces, ou est-il plus logique de faire le saut vers « Apple Silicon » maintenant ? Dans ce guide, nous allons vous aider à répondre à cette question pour savoir comment décider lequel de ces deux modèles de MacBook Pro 13 pouces vous convient le mieux.

Comparaison du MacBook Pro M1 et du MacBook Pro Intel (13 pouces)

Le MacBook Pro M1 et le MacBook Pro Intel partagent les mêmes fonctionnalités telles que l’écran Retina 13,3 pouces et ont la même forme. Mais, les différences l’emportent sur les similitudes.

Similitudes

  • Écran rétroéclairé par LED de 13,3 pouces avec la technologie IPS
  • Technologie Wide Color (P3) et True Tone
  • Touch Bar et Touch ID
  • Caméra FaceTime HD 720p
  • Son stéréo ample et prise en charge de l’audio Dolby Atmos
  • Prise casque 3,5 mm
  • Clavier « Magic Keyboard »
  • Pavé tactile Force Touch
  • Bluetooth 5.0
  • Disponible en argent et gris sidéral

La répartition d’Apple met en évidence le fait que les deux machines partagent en grande partie la même conception de châssis. Mais, il existe des différences significatives sous le capot et en termes de nombre de ports Thunderbolt proposés.

Différences

MacBook Pro M1 13 pouces

  • Puce M1‌ Apple ‌à huit cœurs avec GPU à huit cœurs et moteur neuronal (Neural Engine) à 16 cœurs
  • Jusqu’à 16 Go de mémoire unifiée
  • Jusqu’à 2 To de stockage
  • Jusqu’à 20 heures d’autonomie
  • Ensemble de trois microphones de qualité studio avec formation de faisceaux directionnelle
  • Wi-Fi 6 802.11ax
  • Deux ports Thunderbolt/USB 4
  • Batterie lithium-polymère intégrée de 58,2 wattheures
  • Un écran externe avec une résolution allant jusqu’à 6K à 60Hz

MacBook Pro Intel 13 pouces

  • Processeur Intel Core i7 à quatre cœurs avec carte graphique Intel Iris Plus
  • Jusqu’à 32 Go de mémoire
  • Jusqu’à 4 To de stockage
  • Jusqu’à 10 heures d’autonomie de la batterie
  • Ensemble de trois microphones avec formation de faisceaux directionnelle
  • Wi-Fi 802.11ac
  • Quatre ports Thunderbolt 3 (USB-C)
  • Batterie lithium-polymère intégrée de 58,0 wattheures
  • Un écran externe 6K avec une résolution de 6016 x 3384 à 60 Hz, ou jusqu’à deux écrans externes 4K avec une résolution de 4096 x 2304 à 60 Hz

Continuez à lire pour examiner de plus près chacune de ces spécifications et découvrez exactement comment le premier MacBook Pro d’Apple avec le processeur « Apple Silicon » se compare à son frère Intel plus cher.

1. Design

macbook pro puce m1
macbook pro puce m1

Le MacBook Pro M1 13 pouces ‌remplace le MacBook Pro Intel d’entrée de gamme d’Apple et est pratiquement identique dans tous, sauf dans les entrailles. Cela signifie que le MacBook Pro ‌M1‌ et le MacBook Pro Intel haut de gamme qu’Apple vend toujours partagent le même design uniforme en forme de dalle, le Magic Keyboard et la Touch Bar avec ‌Touch ID‌.

Par contre, la seule chose qui différencie extérieurement les deux modèles est le nombre de ports Thunderbolt 3 (nous en reparlerons plus tard). Puis, il y a aussi une différence de poids négligeable entre les deux modèles : 3,0 livres (1,4 kg) pour le ‌M1‌ contre 3,1 livres (1,4 kg) pour l’Intel. Donc, quel que soit le modèle que vous choisissez, les deux sont très similaires en termes de portabilité.

2. Options de connectivité

Tout comme la machine Intel d’entrée de gamme qu’il remplace, le MacBook Pro ‌M1‌ arbore deux ports Thunderbolt USB-C qui partagent un seul bus Thunderbolt 3, tous deux se trouvant sur le côté gauche de la machine. Le MacBook Pro Intel haut de gamme possède quatre ports Thunderbolt (deux sur chaque côté).

Si vous êtes un utilisateur expérimenté qui possède plusieurs accessoires Thunderbolt 3, avoir quatre ports peut être très important pour vous, bien que cela ne soit pas un vrai problème étant donné que les hubs Thunderbolt 3 sont disponibles sur le marché. Sans doute, la plupart des utilisateurs s’en sortiront très bien avec seulement deux ports, surtout s’ils prévoient d’avoir leur Mac fixé dans le bureau la plupart du temps.

macbook pro Thunderbolt 3 ports
macbook pro Thunderbolt 3 ports

Le MacBook Pro ‌M1‌ ne peut se connecter qu’à un seul écran externe 6K à 60 Hz, comme le Pro Display XDR d’Apple. En revanche, le MacBook Pro 13 pouces d’entrée de gamme basé sur Intel qu’il remplace ne prend en charge que jusqu’à deux écrans 4K ou jusqu’à un écran 5K à 60Hz. Lisez notre tutoriel sur comment connecter plusieurs écrans à votre Mac.

Un autre point à noter est qu’en plus des ports USB-C du MacBook Pro ‌M1‌ étant Thunderbolt 3, ils répondent également à la spécification USB4. Il faut retenir que l’USB4 n’est pas vraiment une avancée technique par rapport aux ports Thunderbolt 3 existants. C’est plutôt une tentative d’unifier les idées déroutantes sur les définitions de l’USB3 et ses variantes générationnelles, ainsi que la profusion d’autres protocoles pouvant se connecter via USB-C, comme HDMI et DisplayPort.

Le MacBook Pro représente également la transition d’Intel d’un système de licence payante pour son protocole propriétaire Thunderbolt à une norme industrielle sous licence ouverte. C’est pourquoi Apple a pu développer son propre contrôleur Thunderbolt 3 personnalisé pour le ‌M1‌. Tout comme Thunderbolt 3, USB4 est capable d’allouer différents niveaux de bande passante aux transferts vidéo et de données (jusqu’à 40 Gb/s) lorsque cela est nécessaire simultanément. Mais malgré le changement de nom, il y a peu de différence praticable pour l’utilisateur final.

Options de connectivité

Cependant, il y a une mise en garde en ce qui concerne la connectivité sur le MacBook Pro ‌M1‌. Pour une raison quelconque, la machine ‌Apple Silicon‌ n’est pas compatible avec les GPU externes, comme l’eGPU Blackmagic qu’Apple a promu aux côtés d’autres Mac et qui est disponible sur la boutique en ligne. Cela signifie que le MacBook ‌M1‌ doit s’appuyer sur ses propres cœurs GPU intégrés pour fournir une puissance graphique, ce qui pourrait être un facteur décisif pour certains.

3. Performance

Les deux modèles haut de gamme de MacBook Pro 13 pouces continuent d’utiliser des puces Intel Core de 10e génération. Les deux configurations standard utilisent un processeur quadricœur à 2,0 GHz, qui peut être personnalisé en un processeur Core i7 quadricœur à 2,3 GHz. Les deux modèles Intel sont dotés de graphiques Intel Iris Plus.

Parallèlement, le MacBook Pro M1 13 pouces ‌‌est l’un des premiers Mac à être mis à jour avec une puce basée sur Arm conçue par Apple plutôt qu’une puce Intel comme les modèles de MacBook Pro précédents. Le ‌M1‌ est le premier système sur puce d’Apple conçu pour le Mac.

Cela signifie qu’il possède le processeur, le GPU, les E/S, les fonctionnalités de sécurité et la RAM sur une seule puce. En revanche, ces composants sont séparés sur la carte mère chez les MacBook Pro Intel haut de gamme, ce qui confère à la puce ‌M1‌ un certain nombre d’avantages en termes de performances.

Nouvelle puce M1

L’une des caractéristiques du ‌M1‌ est son architecture de mémoire unifiée, ou UMA. Celle-ci unifie la mémoire à bande passante élevée et à faible latence en un seul pool. Cela signifie que les technologies de la puce ‌M1‌ peuvent accéder aux mêmes données sans les copier entre plusieurs pools de mémoire, offrant une amélioration spectaculaire des performances sur l’ensemble du système.

Le ‌M1‌ dispose également d’un processeur à 8 cœurs et d’un processeur graphique intégré à 8 cœurs. Le processeur possède quatre cœurs à haute efficacité et quatre cœurs à haute performance. Lorsque vous effectuez des tâches simples comme la navigation sur le Web ou la lecture d’e-mails, le MacBook Pro engage les cœurs à haute efficacité pour préserver la durée de vie de la batterie, mais pour les tâches plus gourmandes en système comme l’édition de photos et de vidéos, les cœurs à haute performance sont utilisés. Par rapport aux cœurs à haute performance, les cœurs à haute efficacité utilisent un dixième de la puissance tout en offrant les performances dont les utilisateurs Mac ont besoin pour les tâches quotidiennes.

Apple affirme que le processeur de la puce ‌M1‌ est jusqu’à 2,8 fois plus rapide que la puce Intel du MacBook Pro d’entrée de gamme qu’il remplace. Puis, les vitesses du GPU sont jusqu’à 5 fois plus rapides que les graphiques intégrés d’Intel dans l’ancien modèle. Cela dit, Apple n’a fourni aucune comparaison de performances avec les modèles haut de gamme MacBook Pro Intel existants qu’il vend toujours.

Par contre, les récents benchmarks Geekbench en parlent : la puce ‌M1‌ a une fréquence de 3,2 GHz et gagne des scores monocœur supérieurs à 1700, et les scores multi-cœurs d’environ 7500. Ce qui le rend plus rapide que les modèles haut de gamme de MacBook Pro 16 pouces de 2019, qui sont livrés avec des puces Intel Core i7 ou i9 de 10e génération.

Neural Engine
puce m1

En résumé, la puce ‌M1‌ du MacBook Pro d’entrée de gamme offre des performances monocœur meilleures que tout autre Mac disponible. Elle surpasse les modèles de MacBook Pro Intel avec lesquels elle est vendue (bien qu’elle ne puisse pas tous les dépasser en Performances GPU).

Même lors de l’émulation exécutant x86 sous Rosetta 2, le MacBook Pro ‌M1‌ est toujours plus rapide que tous les Macs précédemment sortis. De plus, aucun de ces scores ne prend en compte le nouveau moteur neuronal (Neural Engine) avancé du MacBook Pro ‌M1‌. Ce dernier profite aux applications qui utilisent l’apprentissage automatique pour l’édition vidéo, photo et audio, telles que Pixelmator, Logic Pro et Final Cut Pro.

4. Microphones et haut-parleurs

Les machines ‌M1‌ et Intel 13 pouces disposent des mêmes hautparleurs stéréo avec une plage dynamique élevée, un son stéréo ample et une prise en charge de l’audio Dolby Atmos. Cependant, alors que le modèle Intel dispose d’un ensemble de trois microphones avec formation de faisceaux directionnelle, Apple décrit l’ensemble de microphones du modèle ‌M1‌ comme « de qualité studio » avec un rapport signal/bruit élevé, ce qui pourrait faire pencher la balance pour vous si vous faites beaucoup d’appels vidéo.

5. Durée de vie de la batterie

Le MacBook Pro ‌M1‌ est annoncé comme ayant deux fois plus d’autonomie que le modèle Intel. (Oui, vous avez bien lu.) Apple le décompose comme ceci : la machine Intel offre jusqu’à 10 heures de navigation sur le Web ou jusqu’à 10 heures de lecture de films sur Apple TV, tandis que la machine ‌Apple Silicon‌ offre jusqu’à 17 heures de navigation sur le Web navigation ou jusqu’à 20 heures de lecture de films ‌sur Apple TV‌.

20 heures de durée de batterie

Grâce à l’efficacité phénoménale du calcul de la puce ‌M1‌, Apple a réussi à réduire deux fois plus d’utilisation sur une seule charge à partir de ce qui est fondamentalement la même batterie lithium-polymère de 58 wattheures.

6. Compatibilité logicielle

Les applications conçues pour ‌iPhone‌ et ‌iPad‌ fonctionneront sur ‌Apple Silicon‌ de manière native. Vous pourrez donc utiliser un grand nombre de vos applications iOS préférées sur un ‌MacBook Pro M1‌, bien qu’avec différents degrés de compatibilité de contrôle. Cela dépendra de la mesure dans laquelle les développeurs tiers travaillent pour fournir des contrôles d’entrée Mac tels que le clavier et la souris dans leurs applications iOS. Quoi qu’il en soit, l’hypothèse actuelle est que la plupart des futures applications Catalyst prendront en charge les entrées tactiles et Mac.

Rien de ce qui précède ne vaut pour MacBook Pro Intel, qui n’exécute que du code x86-64 pour l’architecture d’Intel. On ne peut pas en dire autant du MacBook Pro ‌M1‌, qui peut exécuter à la fois les logiciels iOS et x86-64, grâce à la couche de traduction Rosetta 2 d’Apple. Dans certains cas, les applications créées avec x86-64 s’exécutent plus rapidement dans Rosetta 2 que sur les Mac Intel.

rosetta 2
rosetta 2

Néanmoins, il convient de noter qu’Apple considère Rosetta 2 comme une solution temporaire pour les développeurs pendant qu’ils refont leurs programmes Intel existants pour qu’ils s’exécutent sur des Mac basés sur Arm. Cela signifie qu’ils devront éventuellement créer des applications natives pour les machines « Apple Silicon ». Notamment, Apple a mis fin au support d’OG Rosetta trois ans après sa sortie pour faciliter la transition des puces PowerPC vers les processeurs Intel. Donc, si un développeur ne met pas à jour son application à terme, elle peut devenir inutilisable sur les machines « M1 » d’Apple dans le futur.

En ce qui concerne la compatibilité logicielle, la dernière chose à noter est que Boot Camp n’est pas compatible avec ‌Apple Silicon‌. Vous ne pouvez donc pas effectuer un double démarrage natif dans Microsoft Windows sur un MacBook Pro ‌M1‌. Apple a clairement indiqué que le logiciel de virtualisation macOS serait le seul moyen d’exécuter des logiciels Windows et PC sur une machine alimentée par ‌Apple Silicon‌. Nous attendons toujours que les principaux programmes de virtualisation mettent à jour leur logiciel pour fonctionner avec les nouvelles puces d’Apple et pour Microsoft, qu’ils autorisent Windows ARM à obtenir une licence pour les machines virtuelles.

7. Autres options Mac

Le MacBook Pro ‌M1‌ 13 pouces est actuellement le portable le plus avancé alimenté par ‌Apple Silicon‌ proposé par Apple. Actuellement, les deux seules autres machines alimentées par M1 sont le MacBook Air 13 pouces et le Mac mini.

Le plus grand MacBook Pro 16 pouces n’est pas encore passé à « Apple Silicon ». Apple continue de vendre ses MacBook Pro 16 pouces haut de gamme basés sur Intel. Parallèlement, les iMac, ‌iMac‌ Pro et Mac Pro les plus chers sont également des machines Intel, mais offrent leurs propres avantages et inconvénients distincts en termes de connectivité et de portabilité par rapport au MacBook Pro.

Conclusion

Pour la grande majorité des acheteurs, le MacBook Pro ‌M1‌ est celui qu’il vous faut. Si vous voulez les meilleures performances, la durée de vie de la batterie et la qualité du microphone dans un ordinateur portable Mac, et que vous pouvez vivre avec deux ports Thunderbolt 3, alors il n’y a plus de doute, le MacBook Pro ‌M1‌ est la meilleure option (et la moins chère). Le dernier macOS Big Sur d’Apple peut fonctionner à la fois sur les machines Intel et M1, mais il est optimisé pour « Apple Silicon ». Cela dit, vous garantissez également la pérennité de votre système en achetant dans l’architecture système d’Apple, pendant de nombreuses années. Le MacBook Pro M1‌ 13 pouces ‌est disponible à partir de 1299 $.

barre tactile macbook pro m1
barre tactile macbook pro m1

Cela dit, il y a peut-être quelques clients qui feraient mieux de rester avec Intel pour le moment. Si vous êtes un utilisateur professionnel qui s’appuie sur un logiciel hérité ou exécute Windows via Boot Camp sur votre Mac ou dans des machines virtuelles, il vaut mieux acheter un MacBook Pro Intel jusqu’à ce qu’il y ait plus d’options « Apple Silicon » haut de gamme et que la technologie ait eu plus de temps pour obtenir une assistance logicielle. De même, si votre flux de travail nécessite quatre ports Thunderbolt 3, des tonnes de RAM, plus de stockage ou l’utilisation d’un eGPU, la machine Intel est toujours la meilleure option. Le MacBook Pro Intel 13 pouces est disponible à partir de 1799 $.

Aina Strauss

Check Also

Brancher plusieurs écrans externes sur un Mac

Comment brancher plusieurs écrans externes sur Mac M1

Mis à jours 7 juin 2021 L’une des plus importantes limitations de la dernière gamme …

Share via
Copy link
Powered by Social Snap