Comment créer des vidéos courtes et snackables pour Instagram et plus ?

Mis à jours 17 août 2020

Vous vous demandez comment filmer et monter des vidéos convaincantes de 60 secondes pour Instagram et autres ?

Vous voulez que vos vidéos renforcent l’engagement sur les réseaux sociaux ?

Pour découvrir comment créer de courtes vidéos pour Instagram et Facebook, j’interviewe Lindsay Ostrom.

En savoir plus sur cet interview

Ce podcast est conçu pour aider les spécialistes du marketing, les propriétaires d’entreprise et les créateurs occupés à découvrir ce qui fonctionne avec le marketing des médias sociaux.

Dans cet article, j’interviewe Lindsay Ostrom, la fondatrice de PinchofYum.com et auteure du livre numérique Tasty Food Photography. Elle a également cofondé Food Blogger Pro, un site d’adhésion pour développer et monétiser le contenu alimentaire.

Lindsay explique pourquoi les courtes vidéos fonctionnent et comment créer un crochet qui capte l’attention des téléspectateurs.

Vous allez découvrir des conseils pour éclairer et éditer vos vidéos.

Création de vidéos courtes et snackables pour Instagram et plus, présentant les idées de Lindsay Ostrom sur le podcast de marketing des médias sociaux.

Faites défiler jusqu’à la fin de l’article pour trouver les liens vers les ressources importantes mentionnées dans cet article.

Voici quelques-unes des choses que vous allez découvrir :

Des vidéos courtes sur Instagram et Facebook: Comment s’y prendre ?

L’histoire de Lindsay

Lindsay a commencé sa carrière comme enseignante au primaire. Elle a enseigné la quatrième année et a adoré. Après l’école, Lindsay aimait essayer différentes choses dans la cuisine et a commencé un blog culinaire comme passe-temps. Lindsay a aimé créer les recettes et voir combien de followers et de commentaires elle pourrait obtenir. Même au tout début, elle aimait creuser dans l’analyse.

Le blog a commencé en 2010, et un an après, le trafic a continué à augmenter. Ensuite, Jane Wang, la mère de l’un des fondateurs de Pinterest, a épinglé l’une des recettes de Lindsay.

À l’époque, Jane Wang avait l’un des comptes les plus suivis et son épinglette a été une chance qui a entrainé une augmentation de la croissance du blog. Ce qui a conduit Lindsay sur la voie des blogs à temps plein.

Finalement, Lindsay et son mari ont tous les deux quitté leur emploi pour travailler sur Pinch of Yum. Ils ont désormais également une équipe de cinq personnes.

Lindsay et Bjork Ostrom travaillent à temps plein chez Pinch of Yum.
Lindsay et Bjork Ostrom dirigent PinchofYum.com et Food Blogger Pro.

La majorité du contenu est, a toujours été et sera probablement toujours de la nourriture et des recettes. Les articles du blog comprennent plusieurs photos, les recettes sous forme de texte et des vidéos.

Le blog a aussi un côté lifestyle. Une ou deux fois par mois, si quelque chose d’important se produit dans leur vie, Lindsay en parle sur le blog, mais pas dans un article de recette. Le reste du contenu est de la nourriture avec des histoires personnelles tissées.

Pinch of Yum compte environ 124 000 abonnés sur Pinterest ; 270 000 sur Facebook ; et 466 000 sur Instagram.

Que sont les vidéos courtes et snackables ?

Les vidéos courtes et snackables durent environ 60 secondes et ne montrent généralement que les mains de la personne lors de la création d’une recette.

Ces vidéos sont comme un pont entre la photo d’une recette et une émission de cuisine à part entière. Tasty, que la plupart des gens connaissent, mérite beaucoup de crédit pour avoir popularisé ce style de vidéo culinaire.

Vidéo culinaire Tasty

Ces vidéos sont fréquemment tournées sous un angle en plongée verticale.

Quand Lindsay crée ses vidéos, elle veut faire sentir aux gens qu’ils pourraient être à la place de la personne qui cuisine. Les vidéos offrent un aperçu intime mais rapide du comment fonctionne une recette et pourquoi certains ingrédients fonctionnent ensemble.

Une vidéo snackable diffère d’un type de vidéo plus long sur les aliments, à la fois dans la manière dont les informations sont données et dans la façon dont les gens les consomment. Par exemple, une vidéo de type YouTube sur la façon de faire griller un steak peut durer cinq minutes.

La personne pourrait parler de la façon de choisir les meilleures coupes de steak, quelles températures utiliser et d’autres caractéristiques spécifiques plus détaillés. Les vidéos snackables, comme celles produites par Pinch of Yum, sont courtes et ont un objectif plus étroit, comme une bonne idée pour le dîner ou quelques trucs et astuces.

Les vidéos de Lindsay étiquettent les ingrédients avec du texte, mais le texte n’inclut pas de quantités spécifiques. Les vidéos se déplacent si vite que les gens ne peuvent pas lire une tonne de détails.

Si une vidéo montre des ingrédients entrant dans un mélangeur, elle peut afficher du texte comme « banane » et « jus d’orange » à mesure que ces ingrédients entrent.

Je me demande le nombre de vues que ces vidéos reçoivent. Lindsay répond qu’au cours des 5 à 6 derniers mois, ils ont atteint en moyenne quelque 200 000 vues par vidéo sur Instagram, qui est la plateforme la plus puissante de Pinch of Yum.

Les gens consultent, partagent, commentent et enregistrent même les vidéos. Sur Facebook, les vidéos obtiennent entre 25 000 et 50 000 vues. Sur YouTube, le nombre de vues sont encore très peu.

Vidéo Pinch of Yum

Quoi qu’il en soit, les vidéos de Pinch of Yum ne sont pas optimisées pour YouTube. Dès qu’ils publient une vidéo, elle obtient environ 1 000 vues.

Au fil du temps, les vidéos YouTube, qui sont intégrées dans les articles de blog, accumulent des vues via le blog et la recherche YouTube.

Leurs vidéos Instagram ont atteint presque instantanément un minimum de 100 000 vues. Mais en moyenne, elles ont plus de 200 000 vues dans les deux premiers jours suivant leur publication.

Pourquoi les vidéos fonctionnent ?

Le cerveau des gens traite les images plus rapidement que le texte, et la communication est au cœur de l’efficacité des vidéos. Comprendre une recette via ce type de vidéo est plus facile que de lire la recette car les vidéos communiquent visuellement comment fonctionne une recette.

En d’autres termes, les vidéos sont le moyen le plus rapide, le plus efficace et le plus agréable pour les gens de consommer les informations. Lindsay pense que les vidéos fonctionnent parce que leur nature visuelle correspond à la façon dont nos cerveaux veulent traiter les informations.

Le public peut voir et comprendre la recette instantanément. De plus, bien que les vidéos de Lindsay incluent une piste musicale, vous n’avez pas besoin de l’audio pour comprendre la recette. Vous pouvez regarder la vidéo en silence dans votre flux.

vidéo Instagram Pinch of Yum

Je me demande si les gens cliquent pour voir les recettes complètes, car les vidéos n’incluent pas de mesures pour chaque ingrédient.

Les clics sont plus fréquents sur Facebook car ce comportement est intégré à la plateforme. Les utilisateurs de Facebook partagent souvent des liens vers des articles de presse et des articles de blog, sur lesquels il faut cliquer pour voir. Et de la même manière, ces utilisateurs sont susceptibles de cliquer pour voir une recette.
Lindsay

Sur Instagram, cependant, les gens interagissent différemment avec le contenu. Ainsi, Lindsay se concentre sur la création de valeur autant que possible au sein de cette plateforme. Pour une vidéo de recette, Lindsay inclut les quantités dans la légende ou dans ses stories Instagram. Fournir toutes ces informations pour que les utilisateurs n’aient pas besoin de quitter la plateforme a été une stratégie réussie.

Pour monétiser Instagram, Lindsay a constaté que plus vous attirez l’attention sur votre chaîne, plus les marques veulent payer pour être devant vos followers.

Au cours de la dernière année, une plus grande partie du contenu sponsorisé du blog est passée à Instagram. Dans le passé, la plupart des contenus sponsorisés apparaissaient sur le blog et une vidéo Instagram était un contenu qui allait au-delà du blog.

Cependant, à mesure que le suivi et l’engagement de Pinch of Yum sur Instagram se développent, les marques viennent à Pinch of Yum uniquement pour une publication Instagram. Lindsay développe des recettes et crée des vidéos pour des marques spécifiques qu’on ne voit même jamais sur le blog. Bien que ces parrainages uniquement Instagram ne soient pas aussi importants que le contenu sponsorisé sur le blog, le contenu uniquement Instagram est devenu son propre pilier dans leur modèle commercial.

Une partie de leur entreprise crée des vidéos sponsorisées sur Instagram.
Pinch of Yum crée des recettes et des vidéos pour les marques.

Je me demande si quelque chose qui est un processus peut être transformé en une vidéo de 60 secondes. Lindsay dit que les recettes sont les plus populaires, mais l’artisanat, la mode et les sujets liés à la maison fonctionnent également bien avec ce format vidéo.

Les vidéos de lettrage au pinceau et de calligraphie montrent quelqu’un écrivant sa belle calligraphie à une vitesse ultra-rapide. Dans ce cas, les vidéos ne partagent pas un conseil ou une astuce, mais simplement un processus amusant à regarder.

Lindsay souligne que ces vidéos sont plus susceptibles de devenir virales lorsqu’elles communiquent « Voici une bonne idée, et vous devriez l’essayer ! »

Écoutez le show pour entendre mes idées sur les façons d’utiliser ce format vidéo.

Contenu vidéo et qualité de production

Chez Pinch of Yum, l’équipe produit environ trois à cinq vidéos par semaine. Un spécialiste vidéo à plein temps fait tout l’enregistrement et un assistant de tournage fait toute la cuisine. Lindsay élabore les recettes mais elle ne fait pas partie du processus vidéo. Ils enregistrent deux jours par semaine et font des montages et des prises de vues les autres jours.

Avant que Lindsay n’ait de l’aide, elle a créé les vidéos elle-même. Beaucoup de gens pensent qu’ils ne peuvent pas créer de vidéos parce qu’ils n’ont pas d’équipe ou ne sont pas prêts à embaucher quelqu’un. Mais tout le monde a un smartphone, et les smartphones sont incroyables pour produire des vidéos. De plus, un contenu précieux importe plus que la qualité ou le format vidéo.

Par exemple, en environ trois heures, Lindsay a enregistré une vidéo sur les biscuits aux pépites de chocolat sur son téléphone, puis l’a éditée. Elle a inclus la vidéo dans son article de blog et l’a uploadée sur YouTube. Au fil du temps, cette vidéo de téléphone de 60 secondes, qu’elle a montée sur un coup de tête, a obtenu un demi-million de vues.

Bien qu’un format vraiment soigné soit excellent, Lindsay pense qu’une vidéo avec un bon contenu (même une seule prise et éditée sur votre téléphone) vaut mieux qu’aucune vidéo.

Équipement de base

Lorsque Lindsay enregistre des vidéos avec son smartphone, elle utilise la caméra intégrée et un programme appelé Reflector 3. Si vous enregistrez une vidéo aérienne (pour de la nourriture ou un autre sujet), que votre téléphone soit sur un trépied ou positionné d’une autre manière, il est difficile de voir ce qui est à l’écran. Reflector 3 reflète ce qui se trouve sur votre téléphone depuis votre ordinateur. Lindsay trouve utile de voir à quoi ressemble sa vidéo sur son ordinateur portable pendant l’enregistrement.

Le logiciel d’édition de base utilisé par Lindsay est iMovie, qui est uniquement iOS et est livré en standard sur iPhone. Pour ce style rapide, le logiciel de base est suffisant car vous avez principalement besoin de pouvoir couper et épisser des clips, et accélérer la vidéo.

Les courtes vidéos peuvent être éditées avec un logiciel de base, comme iMovie.
Utilisez un logiciel de base comme iMovie pour éditer des vidéos.

Au-delà d’un smartphone, Lindsay et son équipe utilisent différents appareils photo reflex numériques Canon. De plus, ils ont un objectif grand angle pour la prise de vue aérienne et un téléobjectif/macro pour les gros plans de côté. Lorsqu’ils ont une configuration complète, ils enregistrent deux angles simultanément.

L’angle au-dessus montre la portée et la scène globales de la table. Environ 75 % de la vidéo finale provient de ces images aériennes. Pour certaines « shoots beauté » de la nourriture (une sauce sur le dessus, une grosse bouchée de nouilles tirées avec des baguettes), une prise de vue latérale en gros plan aide les téléspectateurs à se sentir un peu plus impliqués dans la nourriture et à mieux comprendre à quoi ressemble le plat final.

Fondamentalement, la prise de vue aérienne montre la méthode et l’angle latéral montre les détails. Vous pouvez utiliser deux caméras différentes ou la même pour prendre des photos (répétez simplement le processus).

Les trépieds, dit Lindsay, sont le fléau de leur existence, ce qui est vrai pour de nombreux photographes culinaires. Leur bureau est situé dans un ancien entrepôt rénové, donc les sols tremblent. Une configuration de trépied régulière avec un bras attaché en haut leur permet de pointer la caméra vers le bas. Un sac de riz ou une autre chose lourde de l’autre côté du bras du trépied aide à le maintenir en équilibre.

Pour les lumières, Lindsay recommande une fenêtre, car elle préfère utiliser la lumière naturelle. La lumière d’une fenêtre est correcte si elle est ensoleillée ou nuageuse, mais peut être difficile les jours partiellement nuageux car le soleil ne cesse de changer.

Lindsay voulait utiliser la lumière naturelle pour créer une continuité entre la photographie et les vidéos afin que les deux reflètent le style de marque Pinch of Yum. La lumière naturelle est également importante pour Lindsay car elle veut que les photos et les vidéos ressemblent à une cuisine sous le soleil, pas dans un studio inconnu.

Pinch of Yum utilise occasionnellement du matériel d’éclairage pour la photographie ou la vidéo lorsque le temps les met dans une impasse. Ils ont quelques lampes de table avec des ampoules qui sont équilibrées à la lumière du jour, donc elles ne sont pas trop jaunes ou bleues. Les ampoules sont censées simuler la lumière naturelle.

La lumière naturelle rend leurs images plus intimes, et non pas comme dans un studio.
Lindsay préfère la lumière naturelle pour les photos et vidéos de Pinch of Yum.

Lors du tournage, Lindsay et son équipe ont tendance à capturer plus de séquences que nécessaire. Ils veulent que les choses semblent bien. Lindsay dit que les gens seraient probablement surpris d’apprendre combien de fois ils filment en train de tirer des nouilles avec des baguettes.

De plus, lorsqu’une étape d’une recette ne semble pas tout à fait correcte, ils recommenceront la recette le lendemain et ne filmeront qu’une portion spécifique. Ils ont juste besoin de s’assurer que les détails correspondent en termes d’heure, d’accessoires et de mains dans la vidéo.

Conseils d’édition

Pour une vidéo basée sur un processus, les utilisateurs n’ont pas nécessairement besoin de voir chaque étape. Pour illustrer, si vous avez une pomme coupée, les téléspectateurs comprendront que vous l’avez coupée. Ils n’ont pas besoin de vous voir la couper, sauf si vous le faites d’une manière spéciale. Et ce sera la même chose pour tout ce qui est lié à l’artisanat ou au jardinage.

Accélérez également votre vidéo, car les utilisateurs peuvent traiter rapidement les informations. N’allez pas si vite que la vidéo les rend étourdis lorsqu’ils regardent, mais vous pouvez augmenter un peu la vitesse.

Lindsay dit que les vidéos Pinch of Yum ont généralement une vitesse de 2x et 4x. Cependant, pour les shoots beauté, comme le glaçage dégoulinant sur le côté d’un gâteau, ils ralentissent la vitesse pour créer un effet émotionnel dramatique.

Je me demande comment Lindsay et son équipe planifient leurs vidéos. Lindsay dit qu’au début, l’équipe se réunissait et écrivait les plans, les transitions et les détails. Maintenant, le flux de leurs vidéos est une seconde nature, et c’est ainsi qu’ils pensent. De temps en temps, ils ont un projet plus important, comme un déjeuner pour chaque jour de la semaine, ce qui nécessite de réfléchir à l’histoire qu’ils veulent raconter.

Lindsay fait référence à ce récent podcast avec Jeremy Vest, où il explique comment les vidéos doivent avoir un crochet, quelque chose qui sort de l’ordinaire (Purple cow de Seth Godin), d’intéressant ou de différent. Lindsay pense que ce point s’applique également à une vidéo sur la nourriture, l’artisanat ou didactique.

Par exemple, certaines des vidéos de recettes les plus populaires de Pinch of Yum ne commencent pas par la première étape de la recette, mais par ce qui est le plus intéressant à regarder.

Par exemple, une vidéo d’un gâteau au chocolat commence avec Lindsay roulant le gâteau givré dans des pépites de chocolat. Faire le gâteau n’était pas si intéressant, donc en commençant par la photo d’un énorme gâteau au chocolat roulé littéralement dans un moule de pépites de chocolat, on a créé un crochet ou un aperçu. Puis, la suite de la vidéo explique comment faire le gâteau.

La suite de la vidéo Instagram explique comment faire le gâteau

Pinch of Yum termine leurs vidéos avec leur URL. Maintenant, la fin de la vidéo sur Instagram indique « Suivez @PinchofYum pour plus de recettes. » Ils ont changé l’appel à l’action, car les personnes qui regardent la vidéo ne sont peut-être pas des abonnés. D’autres partagent fréquemment des vidéos Pinch of Yum ou elles sont présentées dans une section Découvrir plus. Le nouvel appel à l’action indique aux téléspectateurs où aller pour en savoir plus.

Découverte de la semaine

Plotagraph est une application cool qui anime des images avec des effets magiques.

Vous pouvez utiliser Plotagraph pour créer une vidéo en boucle, un GIF animé ou un PNG animé. Téléchargez ensuite votre image accrocheuse sur diverses plateformes de médias sociaux. Lorsque vous regardez les exemples sur le site Web Plotagraph, les effets d’image vous coupent le souffle.

Plotagraph est disponible sur iOS et sur le Web.
Plotagraph ajoute des effets magiques à vos images.

La plupart du temps, vous créez des vidéos en boucle ou des images animées à partir d’une vidéo. Cependant, Plotagraph commence par une image fixe et crée le mouvement avec ce qui semble être des effets CGI. Vous pouvez uploader une image sur l’application ou le site Web, ou prendre une photo dans l’application.

Dans l’application ou le site Web Plotagraph, vous masquez les parties de votre image que vous souhaitez conserver immobiles. Pour créer le masque, tracez des lignes sur votre image. Déplacez ensuite des points sur ces lignes pour affiner le masque. Lorsque vous avez terminé, Plotagraph ajoute du mouvement à la zone non masquée.

Plotagraph est disponible gratuitement via le Web et pour l’application iOS, il coûte 4,99 $.

Écoutez le show pour en savoir plus et faites-nous savoir comment Plotagraph fonctionne pour vous.

Faites défiler en bas pour voir les liens vers les ressources importantes mentionnées dans cet article.

Points clés à retenir mentionnés dans cet article :

Aidez-nous à faire passer le message ! informez vos contacts sur les réseaux sociaux de cet article. Partagez-le.

Si vous avez aimé cet article, laissez une note, écrivez votre avis et abonnez-vous.

Aina Strauss

Check Also

TikTok : comment enregistrer un clip vidéo ?

Mis à jours 23 septembre 2020 TikTok est une nouvelle plateforme de médias sociaux de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link
Powered by Social Snap