Accueil » Actualité » Comment reconnaître et surmonter la fatigue des publicités sur Facebook

Comment reconnaître et surmonter la fatigue des publicités sur Facebook

Vos campagnes publicitaires Facebook réussies ne sont-elles plus efficaces ?

Vous vous demandez si la fatigue publicitaire est la responsable ?

Dans cet article, vous apprendrez à reconnaître les signes de fatigue publicitaire et à modifier les publicités Facebook existantes pour améliorer les performances.

Déterminez si la fatigue des annonces affecte les performances de la campagne

La fatigue des publicités est un problème qui affectera même les campagnes publicitaires Facebook les plus réussies. Il se produit lorsque la fréquence de votre campagne devient trop élevée, ce qui amène vos publics cibles à voir encore et encore les mêmes annonces, et donc à les rendre moins réactives.

C’est pourquoi Facebook n’est pas une plate-forme publicitaire « sauvegardez et oubliez ». Vos campagnes nécessitent une gestion continue via des tests pour continuer à fournir des résultats exceptionnels.

 

 

La fatigue des annonces affecte les autres indicateurs de campagne principaux. Il diminue les scores de pertinence, ce qui augmente à son tour votre coût par mille ou (CPM) et le coût par résultat. En fin de compte, cela réduit le nombre de résultats obtenus par votre campagne, ce qui réduit votre retour sur les dépenses publicitaires (ROAS).

Chaque campagne que vous menez finira par rencontrer une fatigue publicitaire. Peu importe si vous dépensez des millions ou seulement quelques milliers sur votre campagne Facebook. L’algorithme de publicité fonctionne de la même manière pour chaque annonceur.

Pour lutter contre la fatigue des publicités dans vos campagnes, vous devez être en mesure de l’identifier. Pour ce faire, analysez le retour sur les dépenses publicitaires ROAS de votre campagne, qui mesure la rentabilité de vos annonces. Ensuite, concentrez-vous sur quatre indicateurs de base au niveau de l’annonce : le coût, la pertinence, la fréquence et le coût par mille (CPM). Cette analyse vous aidera à identifier les annonces au sein de vos campagnes dont les performances sont en baisse.

Calculez le retour sur les dépenses publicitaires ROAS

Pour ajouter la statistique du retour sur les dépenses publicitaires ou ROAS à votre colonne de rapports de conversion, accédez au tableau de bord de votre gestionnaire d’annonces et sélectionnez Personnaliser les colonnes dans le menu déroulant Colonnes.

Dans la fenêtre Personnaliser les colonnes, sélectionnez Site Web à gauche. Puis faites défiler jusqu’à Valeur de conversion : Site Web (Pixels Facebook) et sélectionnez ROAS (Retour sur les dépenses publicitaires) des achats sur Site Web. Puis cliquez sur Appliquer pour enregistrer vos modifications.

Si vous n’utilisez pas la conversion d’achat pour mesurer vos campagnes, vous pouvez également calculer votre ROAS (Retour sur les dépenses publicitaires) en mesurant la différence entre les revenus générés par vos campagnes et vos dépenses publicitaires.

Si votre campagne n’est pas ROAS positive, ce qui signifie que les revenus qu’elle génère sont inférieurs au montant dépensé pour la campagne, cela indique que votre campagne est en baisse et que vous devez y regarder de plus près.

 

 

Examinez les métriques du CRFC (Fréquence de pertinence des coûts)

Ensuite, vous souhaitez analyser les annonces spécifiques dans les campagnes qui ne sont pas ROAS-positives. Pour ce faire, observez les changements dans le coût par résultat, les scores de pertinence, la fréquence et les mesures du CPM (Coût par mille (CRFC ou fréquence de pertinence des coûts). Vous voulez mesurer la variation sur une période de sept jours de votre nombre de résultats et du CRFC (Fréquence de pertinence des coûts.)

Les campagnes souffrant de la fatigue de la publicité vont diminuer dans le ROAS (Retour sur les dépenses publicitaires) et vous verrez que votre fréquence est élevée. Cela peut diminuer votre score de pertinence, ce qui à son tour augmente votre CPM (Coût par mille) et le coût par résultat, réduisant ainsi le nombre de résultats et affectant négativement votre ROAS (Retour sur les dépenses publicitaires).

Pour lutter contre la fatigue des publicités, vous souhaitez actualiser vos campagnes. Nous examinerons cinq variables différentes que vous pouvez ajuster pour améliorer vos performances : création, copie, ciblage, objectifs et offre.

1 : Modifiez votre annonce publicitaire ou votre copie d’annonce Facebook

Une actualisation d’annonce consiste à modifier la création ou la copie de votre annonce.

Commencez par modifier votre création, car il s’agit du composant publicitaire que vos publics cibles voient en premier. La création publicitaire est ce qui attire l’attention de votre audience et l’empêche de faire défiler le flux d’actualités. Il peut inclure à la fois le format de l’annonce et le contenu de la création, tel que l’image ou la vidéo.

Lorsque vous effectuez une actualisation d’annonce, vous souhaitez dupliquer votre annonce d’origine dans votre campagne et votre ensemble d’annonces. Ensuite, dans le nouveau projet d’annonce, effectuez le changement approprié.

Pour modifier votre création ou votre copie, accédez au niveau d’annonce de votre campagne. Ensuite, sélectionnez l’annonce que vous souhaitez modifier et cliquez sur Dupliquer.

Dans la fenêtre Dupliquer les annonces, assurez-vous que votre campagne actuelle et votre ensemble d’annonces en cours sont sélectionnés. Cliquez ensuite sur Dupliquer et un nouveau brouillon identique sera créé.

Modifiez maintenant l’annonce et apportez les modifications souhaitées.

Pour cet exemple, vous souhaitez effectuer une modification de création et passer du format d’une image unique à une vidéo unique. Pour ce faire, sélectionnez l’option Vidéo ; Diaporama, puis choisissez ou téléchargez la vidéo que vous souhaitez utiliser. Vérifiez et publiez vos modifications pour définir votre nouvelle annonce en direct.

Astuce : Si vous êtes une société de commerce électronique et que vous utilisez actuellement des images de produits dans vos campagnes de vente , voici deux des modifications les plus courantes que vous pouvez apporter aux créations publicitaires

  •  Changez votre création d’une image unique au format carrousel.
  •  Transformez vos images de produits en une vidéo de diaporama et utilisez la création vidéo au lieu des images.

2 : Ajustez le ciblage de votre ensemble d’annonces Facebook

Une autre façon de lutter contre la fatigue des annonces consiste à actualiser votre ciblage. Conservez le même objectif pour votre campagne et vos annonces, mais testez un nouveau ciblage au niveau de l’ensemble d’annonces.

Pour mettre en œuvre une actualisation du ciblage, accédez d’abord au niveau d’ensemble d’annonces de la campagne que vous avez identifié comme ayant une efficacité décroissante. Ensuite, sélectionnez l’ensemble d’annonces lui-même et cliquez sur Dupliquer. Cela affichera la fenêtre Dupliquer l’ensemble d’annonces dans. Vérifiez que vous dupliquez dans la campagne d’origine et cliquez sur Dupliquer.

Maintenant, ouvrez l’ensemble d’annonces brouillon et ajustez votre audience, tout en conservant les mêmes options (telles que les emplacements, les offres et les paramètres d’optimisation).

En fonction du niveau de votre campagne publicitaire, vous pouvez tester de nouveaux publics froids, tels que ceux ciblant des intérêts similaires dans votre secteur, ainsi que différents types d’ audience similaires.

Plus loin dans votre entonnoir publicitaire, vous pouvez tester de nouveaux publics personnalisés pour des vidéos de différentes durées. Et tout en bas de votre entonnoir publicitaire, testez les nouveaux audiences personnalisées de sites Web ciblant les personnes qui ont visité votre site Web.

Une fois que vous avez modifié la section Audiences de votre ensemble d’annonces, accédez au niveau de l’annonce. Ensuite, sélectionnez Utiliser une publication existante et entrez l’identifiant de publication pour utiliser exactement la même annonce que dans votre campagne d’origine. (Reportez-vous à l’ astuce # 7 de cet article pour plus de détails sur la façon d’utiliser cette tactique.)

En utilisant la même annonce via l’identifiant de publication, vous pouvez conserver des preuves sociales telles que les mentions « J’aime », les commentaires et les partages sur l’annonce Facebook.

3 : Choisissez un autre objectif de campagne

Actualiser l’objectif de la campagne est un autre moyen de lutter contre la fatigue publicitaire. Cela se produit au niveau le plus élevé de vos campagnes publicitaires et implique de modifier l’objectif pour atteindre un nouveau segment de votre audience cible.

Pour mettre en œuvre une actualisation de l’objectif, accédez au niveau de campagne de la campagne publicitaire que vous avez identifié comme étant en baisse. Ensuite, sélectionnez la campagne et cliquez sur Dupliquer.

Dans la fenêtre Dupliquer la campagne, choisissez le nombre de fois que vous souhaitez dupliquer la campagne. Dans cet exemple, vous voulez changer l’objectif une seule fois, donc assurez-vous que 1 est sélectionné. Puis cliquez sur Dupliquer.

Ensuite, lorsque le menu d’édition apparaît, choisissez votre nouvel objectif dans la liste déroulante Objectif.

Par exemple, si vous diffusez une annonce à l’aide de l’objectif « Post Engagement » qui redirige les internautes de Facebook vers votre site Web, vous pouvez le faire pour tester l’objectif « Trafic ».

Avec cette tactique, vous pouvez également tester de nouveaux événements de conversion dans l’objectif Conversions. Si vous modifiez votre événement d’optimisation pour un événement de conversion situé en haut de votre entonnoir de vente, votre campagne sera diffusée auprès d’un groupe plus large (au sein de votre public cible) susceptible d’effectuer l’action pour laquelle vous optimisez vos résultats.

Supposons que vous exploitiez une société de commerce électronique et que l’optimisation de votre campagne pour les achats augmente en coût par achat. Essayez de basculer l’optimisation de l’ensemble d’annonces Facebook vers une action située plus haut dans l’entonnoir, par exemple lancer la commande ou ajouter au panier.

Une fois que vous avez choisi votre nouvel objectif ou optimisation d’événement dans le cas de l’objectif de conversion, ne modifiez aucune autre variable au niveau de l’ensemble d’annonces et utilisez la méthode d’ID poste pour conserver la même annonce que dans votre campagne d’origine.

 

 

4 : Remplacez votre offre

Voyons maintenant une quatrième façon de lutter contre la fatigue publicitaire : une actualisation de l’offre. Cela implique de changer complètement l’offre que vous présentez à votre public cible.

Vous pouvez modifier votre offre à chaque étape de votre entonnoir de vente publicitaire. Par exemple, si vous utilisez du contenu en haut de l’entonnoir pour réchauffer les audiences froides et que le coût par vidéo augmente, ajoutez de nouvelles annonces de contenu à votre campagne.

Pour mettre en œuvre une actualisation d’offre, comme pour l’actualisation des annonces, accédez au niveau d’annonce de votre campagne. Ensuite, sélectionnez votre annonce et cliquez sur Dupliquer.

Dans la fenêtre Dupliquer, vérifiez que vous dupliquez dans la même campagne et le même ensemble d’annonces. Puis cliquez sur Dupliquer.

Dans la fenêtre d’édition de l’annonce, modifiez votre offre comme vous le souhaitez. Cela inclut la modification de votre copie et de votre création, en fonction de l’offre.

Pour visualiser cela, si vous exécutez une offre basée sur les ventes pour un produit et constatez que votre coût par achat augmente, vous pouvez utiliser cette actualisation d’offre pour présenter une nouvelle offre pour un produit différent ou une offre à l’échelle du site.

Check Also

10 modules indispensables pour Thunderbird (+ 25 de plus)

Peu importe la confusion sur les progrès du développement de Thunderbird, si vous avez installé …