Accueil » Webmastering » SEO » 6 Erreurs SEO dans WordPress Qui Tuent Vos Conversions

6 Erreurs SEO dans WordPress Qui Tuent Vos Conversions

Si vous voulez un haut classement de votre site web WordPress dans Google, il faut prendre le SEO (Search Engine Optimization, ou “Optimisation pour les moteurs de recherche” en français) très au sérieux. Il faudra donc suivre toutes les dernières recommandations du moteur de recherche et mettre constamment à jour le site.

Si vous utilisez WordPress depuis quelque temps, il est fort probable que vous sachiez déjà que WordPress est SEO-friendly et très facile à utiliser. Cependant, afin de maximiser vos chances de dépasser la concurrence, vous serez obligés de faire quelques efforts en plus.

Dans cet article, nous allons parler des 6 erreurs SEO dans WordPress qui vous empêchent d’augmenter le taux de conversion de votre commerce, ainsi que des meilleurs façons de les éviter.

1. Ignorer la Vitesse de votre Site Web

Il est bien connu que l’un des plus importants facteurs de classement utilisés par Google soit la vitesse de votre site. Avoir un site web qui prend du temps à charger sans aucun doute affectera négativement votre indexation. Depuis qu’un nombre de plus en plus important d’utilisateurs de Google préfèrent quitter un site web si celui-ci se charge lentement, les gens de Google ont travaillé de façon acharnée afin d’améliorer leur expérience.

En effet, ils ont trouvé que le 53% des gens abandonnent un site web mobile s’il prend plus de 3 secondes à charger.

53% des internautes quittent le site s'il charge en plus de 3 sec

Par conséquent, la vitesse de votre site web est un élément essentiel qui peut avoir des fortes conséquences sur vos affaires. Il est donc fortement recommandé de le vérifier avec un outil comme le PageSpeed Insights de Google.

Il ne faut pas oublier, en outre, qu’une grande variété de facteurs peuvent ralentir votre site web WordPress et affecter les conversions, comme par exemple :

  • Les plugins non optimisés. Ils peuvent être très lents à charger et la vitesse totale pourrait donc en être affectée.
  • Les images trop grandes. Nous allons revoir l’optimisation des images dans la prochaine section.
  • Un hébergeur lent. Les plus économiques, par exemple, offrent souvent des petites vitesses de chargement.
  • Trop d’annonces. Cela peut nuire à l’expérience du client en plus de ralentir fortement la vitesse.
  • Les thèmes. Certains peuvent être trop lourds et diminuer les performances de votre site.

2. Images Non Optimisées

Effets des images non opitmisées sur le référencement

Les images ont une place essentielle dans les sites web, mais peuvent aussi en réduire beaucoup les performances si elles ne sont pas bien gérées. Dans de nombreux cas, elles peuvent prendre jusqu’à 60% du poids total de la page. Il faudra donc les optimiser pour Google afin d’éviter une expérience client trop longue.

Par exemple, une des erreurs plus communes faites par les propriétaires des sites web est de charger une énorme image qui sera affichée finalement à une taille beaucoup plus petite. Cependant, même si une image de 3000 x 2500 pixels sera affichée à une taille de 100 x150 pixels, il convient encore de la charger complètement.

Bien que WordPress assure une option de redimensionnement automatique des images, cela ne veut pas dire que la taille de l’image soit totalement optimisée.

Voici quelques astuces pour vous initier à l’optimisation SEO :

  • Rendez les images plus petites sans en dégrader la qualité en utilisant des outils gratuits de compression comme TinyPNG et JPEGmini.
  • Utilisez des images vectorielles. Elles sont indépendantes de la résolution et peuvent être redimensionnées sans compromettre leur qualité (les sites comme FreePik ont beaucoup de graphiques vectoriels que vous pouvez sélectionner gratuitement).
  • Ajoutez les images au plan de votre site. Cela est recommandé par Google car ça permet de mieux extraire les informations de votre site web. Pour cela, vous aurez besoin d’un plugin spécial appelé Google XML Sitemap for Images.

Consultez Google image best practices pour plus d’informations.

3. Contenu Textuel Mal Structuré

Texte non structuré

En plus des images, le contenu textuel de votre site web nécessite aussi d’être optimisé afin de faciliter le classement de la part de Google.

“Plusieurs propriétaires de sites web WordPress se limitent à optimiser leur site en utilisant des mots et des phrases clés. Cela est une erreur car le résultat sera une mauvaise structure et une pauvre lisibilité du texte”, dit Gary Tucker, un expert éditeur de contenu pour Pick Writers,, un site qui examine les agences de localisation des sites web.

Il faut se rappeler que les évaluateurs de Google cherchent des éléments spécifiques dans le contenu textuel pour comprendre le site et le classer, donc il faut le rendre de facile d’accès. Cela inclut :

  • Séparer le contenu en sections petites et faciles à lire.
  • Ajouter titres et sous-titres.
  • Pas de duplicate content. Seulement du texte unique écrit dans le style du public que vous ciblez..
  • Créer du contenu pertinent qui fournit des informations intéressantes et des astuces qui peuvent facilement être collectés par votre lecteurs.
  • Si vous tenez par exemple un blog ou similaire, publiez un nouveau contenu régulièrement.
  • Vérifiez la lisibilité de votre contenu.

4. Erreurs 404 Non Corrigés

Erreur 404

L’erreur « Page Non Trouvée » est le facteur principal qui peut tuer l’expérience client et qui peut affecter à long terme le SEO de votre site web. Il n’a pas un impact direct sur le SEO mais il peut ruiner la valeur du lien et l’expérience client avec le temps. Google le verra comme un signe de manque de maintenance de votre site internet. Finalement l’effet sur le SEO du site peut être considérable.

Il est facile de corriger les erreurs 404 avec des outils gratuits en ligne comme Broken Link Checker et Dead Link Checker.

5. Cibler les Mauvais Mots Clés

Ciblez les longs mots clés

Si votre site web WordPress ne cible pas les mots clés adaptés, ça sera plus difficiles pour votre public cible de le retrouver. De plus, vous pourriez rajouter de la concurrence inutile. Pour résoudre ce problème, assurez-vous que votre stratégie SEO porte sur des mots clés à longue traîne.

Ils sont typiquement plus longs et plus détaillés que les mots clés principaux. Par exemple, « PC de jeu à prix abordables à moins de 600 Montreuil » versus “PC de jeu”. Ils incluent plus de détails donc ils réduisent la concurrence, donnent des résultats de meilleur qualité et emmènent plus de visiteurs réellement intéressés par l’achat de vos produits ou services.

Voici par exemple une comparaison des taux de conversion des mots clés principaux et à longue traîne, comme l’indique Crazy Egg. Les derniers surpassent clairement les premiers, il faudra donc focaliser votre stratégie SEO sur les mots clés à longue traîne.

Les mots clés longs sont améliorent le taux de conversion

Image Credit: Crazy Egg

Définissez des mots clés de longue traîne pour vos affaires en utilisant Google’s Keyword Planner ou recherchez-les manuellement.

6. Ignorer les Metadonnées

Les méta-données sonts importants

Les meta titres et descriptions sont des éléments SEO essentiels car Google les utilise pour créer des extraits dans la recherche organique. Vous savez très bien qu’il est important d’être sélectionnés par Google pour apparaître comme réponse privilégiée pour un résultat extrait.

Des metadonnées copiées, mal remplies ou manquantes peuvent diminuer la capacité de votre site d’avoir un classement élevé. Assurez-vous de les avoir bien créés. Voici, par exemple, les critères de base pour les metadonnées :

  • Ils doivent être uniques.
  • Ils doivent inclure les mots clés principaux de la page que vous voulez utiliser pour le classement.
  • Ils doivent être courts, environ 60 caractères pour des exigences de Google.
  • Ils doivent représenter l’objectif principal du contenu de votre page.

Et les critères pour les meta descriptions :

  • Ils doivent avoir entre 60 et 320 caractères.
  • Ils doivent inclure les mots clés utilisés pour le classement de la page.
  • Ils doivent être uniques.

Ne pas suivre au moins certains de ces critères peut amener à une faible performance SEO de votre site WordPress.

Conclusion

Plusieurs erreurs qui tuent la conversion d’un site web peuvent être commises et il faudra faire de votre mieux pour les éviter. Nous espérons que cet article vous ait permis d’en connaître plu sur le sujet et d’augmenter les performances de votre site web.

N’hésitez pas à le consulter si vous croyez que votre site ne soit pas classé comme il le devrait. WordPress est une plateforme extraordinairement facile à utiliser mais il faudra l’entretenir constamment pour avoir un bon classement.

Check Also

Votre site est-il piraté ? Comment le nettoyer et le faire sortir de la liste noire de Google ?

Alors, est-ce que ça a fait mal de se trouver au bas des résultats de …